Infirmier Case-manager, mention Troubles Bipolaires

Détails du poste

DATE DE MISE A JOUR

Février 2023

INTITULE DU POSTE: Infirmier Case-manager, mention Troubles Bipolaires

METIER: Infirmier

CODE METIER: 05C100

GRADE: Infirmier en soins généraux

 

 

ACITIVITES

 

Présentation du dispositif Passport BP :

Les troubles bipolaires sont des troubles majeurs de l'humeur. Ils toucheraient 1 à 5 % de la population adulte française, mais aucun parcours spécifique n’existe.

Pour remédier à cela, « Passport BP » propose un parcours de soins spécifique aux troubles bipolaires, qui repose sur l'élaboration d'un plan de soins personnalisé pour chaque patient. Le projet associe une prise en charge spécialisée à des outils numériques et à un financement forfaitaire au parcours.

Ce parcours est élaboré de manière pluridisciplinaire, à l'issue de consultations spécialisées, et éventuellement d'un bilan en Centre Expert FondaMental. Le plan de soins est suivi et piloté par un nouveau type de métier : le case manager. C'est un/une infirmière, formée à la coordination, qui peut intervenir et procéder à des ajustements du plan de soins, si il/elle détecte des indices de rechute ou de détérioration de la santé du patient.

Ce dispositif expérimental s’inscrit dans la loi de fonancement de la sécurité sociale et est programmé jusqu’en septembre 2024.

 

Mission Générale du poste

La fonction de l’IDE case-manager consiste à garantir la cohérence et la continuité des soins, à faire en sorte que le patient bénéficie du service adapté à son état clinique, à intervenir dans son environnement socio-familial et professionnel, à suivre les indicateurs de fonctionnement du patient dans son environnement grâce aux outils numériques afin d’intervenir plus rapidement et d’empêcher la rechute

 

Missions principales

 

  • Accueillir, évaluer et orienter les patients dans le cadre de leurs parcours de soins
  • Coordonner les soins psychologiques, somatiques et psychiatriques
  • Mener des entretiens motivationnels afin d’optimiser l’adhésion au programme de soins
  • Mener des actions d’évaluation dans un souci de dépistage précoce du risque de rechute
  • Fixer des objectifs visant à améliorer la qualité de vie du patient
  • Mener des actions d’évaluation et réajuster le plan personnalisé de soins pour chaque patient
  • Veiller à la bonne tenue du dossier de soins (transmission d’informations, rédaction de compte rendus d’évaluations….)

 

Missions spécifiques

 

  • Participer aux consultations d’inclusion des patients et définir le plan personnalisé de soin en collaboration avec le psychiatre 
  • Accompagner les patients dans l’appropriation des outils numériques utilisés pour leur suivi: installation, compréhension des fonctionnalités…
  • Recueillir et analyser les informations via la plateforme numérique : humeur, énergie, irritabilité, sommeil et anxiété…
  • Réaliser des évaluations trimestrielles via la téléconsultation et réajuster le plan personnalisé de soin si nécessaire
  • Sur prescription du psychiatre, installer des outils numériques de remédiation cognitive et de psychoéducation spécifiquement conçus pour le patient atteint de troubles bipolaires et s’assurer de la bonne compréhension et suivi de l’observance.

 

ORGANISATION DU TRAVAIL

Quotité : 100%           

Horaires : Amplitude 9h/17h, en 7h30

Possibilité de journées de télétravail, en fonction de l’organisation

 

 

 

LES AVANTAGES DU GHU

 

VOTRE REMUNERATION

  • Avantages Ségur
  • Prime d’engagement collectif (à partir de 180€ nets annuels)
  • Participation aux frais d’abonnement transports en commun ou le forfait mobilité durable.

 

LA POLITIQUE QUALITE DE VIE AU TRAVAIL, SOCIALE ET D’EVOLUTION PROFESSIONNELLE DU GHU

 

  • Crèches aux horaires élargies et centres de loisirs 
  • Possibilité de stationnement gratuit et développement des mobilités douces et durables
  • Offre diversifiée de restauration (self, food-trucks, cafétéria), de divertissement et activités de bien-être (Bulle, APSAP, Agospap, médiathèque…)
  • Accompagnement personnalisé des agents durant leur carrière (conseil en ressources humaines, prévention des risques professionnels, santé au travail, service social du personnel,  ….)

 

GESTION DE LA PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

 

RISQUES PROFESSIONNELS LIES AU POSTE

  •  

SURVEILLANCE MEDICALE

« Selon le calendrier vaccinal en vigueur être à jour des vaccins obligatoires pour les personnels des établissements de santé ».

« Le médecin du travail déterminera les modalités de la surveillance médicale nécessaire sur ce poste, modalités auxquelles le titulaire du poste devra se conformer ».

Détails de l'établissement

GROUPE HOSPITALIER : Groupe hospitalo universitaire APHP. Hôpitaux Universitaires Henri-Mondor

ETABLISSEMENT : Albert CHENEVIER

ADRESSE : 40 rue de Mesly, 94000 Créteil

 

STRUCTURE

L’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) est un centre hospitalier universitaire à dimension européenne mondialement reconnu. Ses 39 hôpitaux accueillent chaque année 10 millions de personnes malades : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile, quel que soit le mode de prise en charge. Elle assure un service public de santé pour tous, 24h/24. L’AP-HP est le premier employeur d’Ile de-France : 100 000 personnes – médecins, chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent. http://www.aphp.fr.

Le groupe hospitalier universitaire (GHU) Hôpitaux Universitaires Henri-Mondor (GHU Mondor) constitue l’un des 6 GHU de l’AP-HP. Il regroupe 5 établissements : l’hôpital Henri-Mondor et l’hôpital Albert-Chenevier à Créteil, l’hôpital Dupuytren à Draveil, l’hôpital Emile-Roux à Limeil Brévanne et l’hôpital Georges-Clemenceau à Champcueil. Il est associé à l’Université Paris-Est Créteil. Il assure une mission d’enseignement importante avec l’accueil de près de 600 internes et étudiants en médecine. Il abrite également deux instituts de formation en soins infirmiers et un institut de formation aide-soignant.

Le GHU Mondor exerce une triple mission de soins, d’enseignement et de recherche dans le cadre d’un projet médical multidisciplinaire, universitaire, ancré sur le territoire et innovant. Le groupe comprend un socle de chirurgie universitaire de recours (7 disciplines de chirurgie sont représentées) adossée à une anesthésie universitaire, une biologie innovante, un plateau complet d’imagerie-interventionnel-explorations-pharmacie. Cette base performante irrigue trois Départements Hospitalo-Universitaire labélisés, la fédération des maladies rares (19 centres de références), les domaines de recours, d’expertise, d’innovation, en médecine aigue, inflammation, infectieux, immunologie, cardio-vasculaire, cancer, psychiatrie et gériatrie, ainsi que le SAMU 94. Etablissement de référence et hôpital de proximité sur le territoire, l’Hôpital Henri-Mondor est aussi un site d’enseignement et de recherche abritant 9 unités Inserm, 2 unités CNRS, ainsi que de nombreux laboratoires hospitalo-universitaires.

Avec 8000 professionnels, il dispose d’un capacitaire de près de 3000 lits, dont 1000 lits de court séjour / psychiatrie, 1 100 lits de SSR spécialisés adulte et gériatrique et 650 lits de long séjour.  Un budget consolidé de 700 millions d’euros permet la prise en charges de 100 000 patients en hospitalisation. Il s’est organisé autour de 8 Départements Médico-Universitaires (DMU) multi-site.

 

DMU : IMPACT

Les DMU réunissent plusieurs services et unités fonctionnelles unis par une logique de soins organisés en filière, et par une logique universitaire d’enseignement, de recherche et d’innovation en santé. Ils contribuent activement, en lien avec les professionnels et organismes de santé, à faire bénéficier les patients d’un parcours de santé approprié à leurs besoins et gradué. La gouvernance hospitalo-universitaire collégiale des DMU prévoit la présence d’un cadre administratif et d’un cadre paramédical pour assister le directeur médical de DMU dans les missions de gestion du Département.

 

INTITULE

DMU IMPACT / Innovation en santé Mentale – Psychiatrie et AddiCTologie

En lien d’association avec (Paul Brousse, CHIC, CHIV, KB, ORSAY, UVSQ)

 

ACTIVITE

Psychiatrie et addictologie

PRESENTATION

Pour faire face à l’enjeu majeur de santé publique que représentent les maladies psychiatriques et liées aux addictions, première cause mondiale de handicap et première cause de dépenses pour l’assurance maladie en France, nous avons proposé la création du DMU IMPACT « Innovation en santé Mentale, Psychiatrie et AddiCTologie du GRAND-PARIS-SUD ».

Nos objectifs, au niveau du soin, sont de poursuivre le développement de l’offre de soins au sein des HU Henri-Mondor en améliorant les parcours de dépistage, de soins de proximité, d’urgence, de soins et de rétablissement au long cours, et de recours spécialisé pour les habitants du territoire desservi. Et d’autre part de travailler en association avec les DMU, pôles et service de psychiatrie et d’addictologie des hôpitaux du Grand-Paris Sud (CHIC, CHIV, Bicêtre, Paul-Brousse, Orsay, Versailles) afin de mieux organiser la prise en charge des patients de ce territoire.

 

Le DMU IMPACT des Hôpitaux Universitaires Henri Mondor comprend :

 

  • Un service de psychiatrie sectorisée, situé sur A. Chenevier, assurant la prise en charge des patients de 3 secteurs de psychiatrie générale du Val-de-Marne (94G06 Maison Alfort, 94G07 Créteil, 94G08 Bonneuil-sur-Marne/Sucy-en-Brie/Boissy-St-Léger/Marolles-en-Brie/Santeny) et s’appuyant sur un dispositif de soins gradué :
    • 80 lits d’hospitalisation temps plein répartis sur 4 unités fonctionnelles avec 1 unité libre, 2 unités sous contrainte et 1 unité pour jeunes adultes
    • 2 CMP à Créteil et Boissy-St-Léger
    • Un hôpital de jour
    • Une équipe mobile de soins renforcés (SIAM)
    • Une équipe dédiée à la prise en charge des patients en appartements thérapeutiques (24 places)
    • Une équipe « Contact 15/30 », en partenariat avec le CHIC

 

  • Un service Intersectoriel de Psychiatrie, situé sur H. Mondor, composé de 6 structures :
  • Unité d’hospitalisation de 10 lits
  • Urgences psychiatriques
  • Psychiatrie de Liaison
  • PASS psychiatrie
  • Consultations spécialisées

 

  • Un service de psychiatrie de recours régional et national, situé sur A. Chenevier :
    • 4 centres experts : Troubles bipolaires, Schizophrénie, Troubles du spectre autistique, Dépression résistante
    • Un hôpital de jour de réhabilitation cognitive et sociale
    • Le Dispositif de Soins Partagés 94
    • Le dispositif Passeport Bipolaire
    • Un centre de stimulation magnétique transcrânienne

 

  • Un service d’addictologie, situé sur A. Chenevier :
  • Unité d’hospitalisation de 22 lits
  • Un hôpital de jour
  • Un centre de consultation
  • Une équipe de liaison

 

Les projets stratégiques du DMU sont structurés autour des axes suivants :

  • Développement de l’offre ambulatoire, dans une logique de structuration par filières de soins spécialisés
  • Déploiement de thérapies innovantes (plateformes de stimulation cérébrale, thérapies psycho sociales, thérapies basées sur la réalité virtuelle…) et de parcours de soins innovants (expérimentation d’un parcours de soins pour patients bipolaires « Passeport BP »)
  • Amélioration de la prise en charge somatique des patients en psychiatrie (unité d’hospitalisation dédiée aux patients présentant des intrications somatiques et psychiatriques, projet de création d’un poste infirmier « parcours somatique »)
  • Déploiement et accompagnement des nouveaux métiers dans le champ de la santé mentale : Infirmiers en Pratique avancée, médiateurs santé-pairs
  • Participation à la recherche médicale (Inserm, Fondation Fondamental) et développement de la recherche paramédicale

 

SERVICE : Passport Bi-Polaire

COMPOSITION DE L’EQUIPE

2 IDE, 1 médecin

 

LIAISONS

HIERARCHIQUE DIRECT (N+1)

Cadre de santé

CPDMU

Directeur des Soins

 

FONCTIONNELLES

Cadres paramédicaux du DMU

Equipes médicales

Administrateurs de garde

Directions fonctionnelles

Détails du profil

COMPETENCES REQUISES

Pré-requis

Diplôme d’état infirmier

Expérience en psychiatrie exigée et auprès de patients souffrant de troubles bipolaires souhaitée

 

 

SAVOIR FAIRE REQUIS

  • Posséder des compétences relationnelles permettant d’établir une alliance thérapeutique indispensable dans le suivi des patients
  • Etre disponible et avoir des capacités d’adaptation et de flexibilité.
  • Savoir faire preuve d’autonomie et de prise d’nitiatives

 

CONNAISSANCES ASSOCIEES

  • Posséder des connaissances théoriques et pratiques suffisantes pour élaborer, développer et argumenter des projets de soins individuelisés
  • Posséder une bonne connaissance des dispositifs de soin et de réinsertion.

Ces offres pourraient vous intéresser

Infirmier en pédopsychiatrie H/F

Vitalis Mdical, une agence de recrutement spcialis dans le paramdical, le mdical et le social. Nous travaillons avec plusieurs structures qui rythment notre quotidien, et nous recherchons aujourd'hui des infirmiers et infirmires diplms d'Etat pour [...]

Ile de France
CTT (intérim)
Infirmier EHPAD H/F

Vitalis Mdical Paris-Est, Agence de recrutement, spcialise dans le paramdical, le mdical et le social, recrute un Infirmier Diplm d'Etat H/F pour plusieurs missions d'intrim en EHPAD. Sur le secteur de Villiers/Marne dans le 94.Vous [...]

Ile de France
CTT (intérim)
Infirmier service Psychiatrie H/F

Vous tes un(e) professionnel(le) passionn(e) par la sant mentale et souhaitez apporter votre soutien des patients en milieu psychiatrique ?Vitalis Mdical, agence dintrim et cabinet de recrutement spcialise dans le secteur mdical, paramdical et social, [...]

Ile de France
CTT (intérim)
Découvrir toutes les offres